Fin de l’exposition « Tango »

L’exposition « Tango » s’est terminée par une soirée dansante entre les toiles romantiques, lyriques et fusionnelles de Frédérique DOYÈRE et celles beaucoup plus ludiques, divertissantes et humoristiques de Jean-Pierre DURIEZ.
 
La coexistence de ces deux interprétations tanguistes proposées par nos deux peintres a permis une réflexion de nos danseurs sur l’intérêt de la liberté de vues du monde par le prisme de la peinture et, plus universellement, des arts.
 
À l’avenir, l’ARTRIE maintiendra et développera cette  position de « diversité libre et discutable » en tant que véritable intérêt de l’art de par la multiplicité de regards d’artistes.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *