Vernissage « ready-made »

Lors de ce vernissage du 22 mars 2019, tous les participants ont pu découvrir les talents cachés locaux  rassemblés sur les murs de la galerie ARTRIE révélant eux-mêmes ces oeuvres de nature ou fabriqués par le hasard et le temps. 
Ainsi cohabitaient des morceaux de fer ou de béton, faits de bois récupérés, flottants ou enterrés, d’aluminium usé ou d’acier rouillé, des brosses et des tissus, tous déchets abandonnés et repris par des yeux aguerris et sensibles à leur poésie et leur beauté formelle ou mémorisée.
 
Oeuvres doublement humaines par leur origine et par leur récupération, elles annoncent un temps de circulation des objets et de leur valeur de traces d’art par ceux qui savent les regarder comme nous le disait Marcel DUCHAMP, reconnaissant dans tout cela l’imagination et le génie humain à respecter.
La création appartient à tous et elle  est d’autant plus utile aujourd’hui pour des jeunes générations risquant d’abandonner trop vite cet inventivité enfantine devant des outils de passivité que leur offre désormais tous les écrans marchands. 
Cette aventure de découverte sera renouvelée par la galerie.