Fin de l’exposition « Tango »

L’exposition « Tango » s’est terminée par une soirée dansante entre les toiles romantiques, lyriques et fusionnelles de Frédérique DOYÈRE et celles beaucoup plus ludiques, divertissantes et humoristiques de Jean-Pierre DURIEZ.
 
La coexistence de ces deux interprétations tanguistes proposées par nos deux peintres a permis une réflexion de nos danseurs sur l’intérêt de la liberté de vues du monde par le prisme de la peinture et, plus universellement, des arts.
 
À l’avenir, l’ARTRIE maintiendra et développera cette  position de « diversité libre et discutable » en tant que véritable intérêt de l’art de par la multiplicité de regards d’artistes.
 

Soirée à l’ARTRIE

ARTRIE, DERNIERS JOURS TANGO

Pour fêter le tango ARTRIE a prolongé son exposition de Frédérique DOYERE avec des dessins de Jean-Pierre DURIEZ au 3 septembre.
Pour l’une, le tango la danse, c’est l’illusion poétique d’une harmonie d’un couple dans une île, isolés dans la nature dans des couleurs de joie et de bonheur. Ils font rêver comme une sublime joie dans l’alliance de musique, du corps  et de la danse.
Pour l’autre, la danse, la musique, le tango, c’est plutôt la fête pour des hommes qui rencontrent des femmes avec leur puissance de virilité mais aussi leur humour, leurs faiblesses et la transmission d’un plaisir et d’un divertissement.

ARTRIE expose cette opposition complémentaire et propose une dernière soirée de fête  du tango le jeudi 1er septembre à 19h à la galerie 30 place de la mairie à Trie-sur-Baïse.